Ici quelques conseils pour préparer vos fonds avant de recevoir peintures ou autre produits décoratifs.

Fonds douteux...

Si vous doutez de vos fonds, imprimez-les avec une peinture adaptée style primaire, comme cela vous n'aurez pas de surprise, biensur vous aurez pris soins au préalables de poncer les murs afin d'enlever tout reste de papiers peints et épousseter celui ci avec une brosse souple pour ôter la poussière. A présent vous pouvez commencer à reboucher les gros trous avec un enduit reboucheur et ensuite (suivant la finition que vous souhaiter) à ratisser avec un enduit lisseur.

Décaper la cire...

Si votre meuble n'est pas peint mais ciré, il est nécessaire de retirer la cire, trop grasse pour permettre toute autre finition. De même avec le temps, les couches de cire se superposent et encrassent le meuble assombrissant sa couleur d'origine. Il existe des produits finis du commerce, les décireurs, que l'on peut utiliser mais parfois un bon lessivage à la soude (lessive St-Marc) sera nécessaire...Il est aussi possible d'utiliser de l'ammoniaque diluée pour enlever la cire mais veiller aux vapeurs toxiques. Il faut toutefois noter que certains bois n'apprécient pas du toutd' être rincés à l'eau après un traitement à l'ammoniaque ou à la soude (par exemple le chêne qui noircit au contact de l'eau). Ce dernier traitement est donc déconseillé pour de tels essences.Afin d'éliminer l'ensemble de la cire, il est préférable de démonter toutes les ferrures du meuble. Préparez de l'eau de soude à raison de 100g environ par litre d'eau. Il est tout à fait possible d'épaissir le mélange soude + eau en y ajoutant quelques cuillères de colle à papier peint ou de farine pour obtenir une pâte que l'on pourra laisser agir si les couches de finition du meuble vont long à se dissoudre.Toujours rincez à l'eau claire à la fin pour neutraliser la soude (attention méthode à nouveau déconseillée pour le chêne). Attention, l'eau a tendance à faire gonfler les fibres du bois. Une fois le bois sec, vous devrez de toute manière procéder à un léger ponçage

Décaper la peinture ancienne épaisse...

Le décapage thermique qui consiste à faire fondre la couche de peinture sous l'effet de chaleur est idéal car il permet d'enlever d'un seul coup plusieurs couches. Procéder avec beaucoup de minutie avec une spatule et afin de ne pas brûler le bois ne pas rester trop longtemps à la même place avec la buse... Les restes de peinture écaillée pourront être éliminés avec un rapide ponçage ensuite.

Décaper un vernis ancien...

Pour éliminer un vernis ancien, on peut utiliser de l'ammoniaque qui est un produit toutefois dangereux qu'il ne faut absolument pas inhaler (travailler en espace ouvert). L'ammoniaque n'a par contre aucun effet sur un vernis moderne aux solvants et il faut même absolument éviter de l'utiliser dans ce cas (incompatibilité). Toujours bien rincer ensuite pour éliminer les restes de produits (méthode déconseillée pour le chêne car il a tendance à noircir au contact de l'eau).

L'entreprise Verney ne saurait etre tenu responsable d'une mauvaise manipulation ou utilisation des produits et dégage toutes responsabilités.